27/12/2011

BON ANY

voeux studio perp 2012.jpg

Mon ami Jo expose

 

 

Jo Solatges expose ses aquarelles au Palais des Congrès de Perpignan

ACCROCHAGES

Du 12 au 17 décembre, au Palais des congrès, hall Martin-Vivès, Jo Solatges expose ses aquarelles du pays catalan sous le titre El teu pais, Jordi !, en hommage à Jordi Barre.

 

 

jo.jpg

 


05/12/2011

L'USAP a eu peur du LOU


                                                                               

             

Oui, j'étais à Lyon ce dimanche, 
Temps maussade, température ....fraîche(water) s’échauffait avec sérieux comme ses coéquipiers, il me semblait que l'équipe était motivée pour faire un bon résultat chez le dernier au classement, comme l'avait fait trois jours plus tôt avec une certaine facilité, Montpellier.
La tribune ouest était assez copieusement remplie de supporter catalans, et les "USAP USAP USAP" encouragea l'entrée des joueurs sang et or. Tout semblait bien parti pour assister au match qui serait le point d'arret de la dégringolade de notre équipe favorite.
Hélas très rapidement il fallut déchanter, et on assistait à un match insipide, d'un niveau médiocre, digne d'un niveau inférieur et encore il y a souvent plus d'envie en proD2...
Mon voisin supporter du LOU était aux anges et me disait qu'il n'imaginait pas que l'USAP soit aussi médiocre. Avant la mi-temps on prend un essai sur une perte de ballon de l'USAP très bien exploitée par les Lyonnais et de retour des vestiaires, l'USAP a semblé complètement perdue, balbutiant son rugby et ce ne fut pas l'arrivée sur le terrain de sang neuf qui y changea grand chose.
Mes amis lyonnais qui m'avaient invité étaient à la fois ravis de la performance du LOU et aussi déçus de le piètre match de Perpignan dont ils attendaient une prestation digne du champion de France 2009, ils étaient également un peu tristes de voir mon immense déception.

Je ne pense pas qu'il y ait une solution miracle, mais je crois qu'il manque du sang neuf dans cette équipe, et j'ai eu l'impression en assitant au match, que les joueurs récitaient une leçon dont ils ne comprenaient plus le contenu, dont les paroles étaient vide de sens.

J'espère simplement et souhaite que cette équipe sang et or qui a toujours était pour moi un motif de rêves de passion mais aussi de colères de rages et d'emportements, ne descendra pas en proD2, car voici ce qui nous attendrait alors comme le dit mon ami Jo dans le TC sport :

http://www.i-services.com/newsbox/fiche_news.php?uid=109552&sid=78444&idbox=1405&id=86411&show=

" Et si donc l’USAP démarrait la saison 2012-2013 en pro D2 (c’est un mauvais rêve, mais qui serait plus facilement réalisable que la qualification pour les phases finales!)? Le stade «Aimé-Giral», réaménagé ou pas, sonnerait bien creux, 1000 à 1500 supporters, des vrais (cf. Béziers), des vieux en majorité, car les jeunes ne sont attirés que par les victoires. Dix spectateurs dans la tribune Goutta, dix-huit dans la tribune Vaquer, René, Jean et Jacky, seuls au pesage… La majorité des anciens joueurs seraient partis. Beaucoup vers des petits clubs. D’autres, plus rares, vers des clubs plus huppés, mais avec des contrats minables car, pour un joueur, le contrat est plus facile à négocier s’il quitte une équipe du haut du tableau Top14 plutôt qu’une équipe de pro D2…
Ce serait une catastrophe pour le club. Le département, parent pauvre de la France, s’enfoncerait encore davantage dans l’anonymat médiatique et économique. La télé ne parlerait plus de Perpignan que pour des affaires, celle des «chaussettes» par exemple…"


Je n'ose imaginer que ce mauvais rêve se réalise, et j'espère que toutes les énergies sauront se mobiliser autour du club sang et or pour sauver ce qui peut l'être et repartir sur de nouvelles bases la saison prochaine, car pour cette saison.......